Marana Golotourisme

OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL DE MARANA-GOLO

Accueil > Je découvre > Un peu d'histoire > L'ABBE JEAN ANGE GALETTI

L'ABBE JEAN ANGE GALETTI

Adresse : Ville non-renseignée


De son adolescence, passée dans les ruines de la cité de MARIANA, Jean Ange GALLETTI, né à LUCCIANA en 1804, gardera une passion affirmée pour la découverte historique. Devenu prêtre, à l’image de nombreux ecclésiastiques, et doté d’un talent certain de dessinateur, il envisage à son tour, de publier une « Histoire de Corse ». A cet effet, des années durant, il parcourt l’Ile jusque dans les villages les plus reculés, ramenant de son périple, une abondante collecte de données relatives à l’histoire naturelle, la géologie, la géographie encore peu connue dans la Corse d’alors.
Les costumes, les visages et même les superstitions, avec des portraits de célébrités de l’époque, enrichissant ce travail déjà très documenté. En 1863, avec l’aide de Napoléon III naquit ainsi, « UNE HISTOIRE DE CORSE ILLUSTREE » qui à contrario des ouvrages du genre, présentera plus de 300 dessins nés du crayon de l’auteur, abordant, faune, flore, paysages, monuments, villages et cartographie des golfes et des ports. Rien ne fera défaut ici, pour nous donner une image vivante de la Corse profonde d’alors. Bien entendu, l’Histoire ne sera point oublier qui en 285 pages, rapportera les connaissances et les acquis d’alors. L’ouvrage, dont l’auteur limitera la pagination compte bien quelques erreurs imputables à l’état des connaissances d’alors. Mais il convient d’admettre que peu d’auteurs après l’ABBE GALLETTI oseront se lancer dans un exercice du genre, ce qui nous aurait valu une réédition plus complète encore.
Mais notre abbé, fidèle à ses racines et à l’amour profond qu’il porta toujours au berceau de sa naissance, dans l’importante tâche par lui entreprise, n’oublia jamais CANONICA et MARIANA. C’est ainsi qu’en 1839, il s’en fut solliciter Prosper Mérimée, Inspecteur des Monuments Historiques de Corse, alors en visite dans l’île. L’Auteur de COLOMBA, roman célèbre que lui inspira son voyage, s’en vint pour satisfaire l’insistance de l’ABBE, visiter MARIANA, CANONICA et SAN PARTEO qui seront en 1866 classé aux Monuments Historiques. Jean Ange GALLETTI, sur la fin de sa vie voyait ses efforts pour cette reconnaissance, enfin récompensés. Dans sa mémoire collective, Lucciana a toujours su honorer parmi tant d’autres célébrités, tout ce qu’elle devait à l’un de ses fils prestigieux.