loader
Etang de Biguglia

U CHIURLINU : La réserve naturelle

Face à l'archipel Toscan, le Lido de la Marana aligne, sur plus de 16 km, la douceur de ses plages de sable blond. Il est considéré comme le "poumon vert" de la ville voisine de Bastia et allie à de nombreuses animations, activités sportives, jeux de plage, sa nature sauvage propice aux ballades pédestres. 

L'Étang de Biguglia ou "U CHIURLINU" est le plus vaste plan d'eau lagunaire de Corse et constitue avec ses 1450 Hectares un site faunistique et floristique d'importance, il compte à l'inventaire ornithologique plus de 250 espèces différentes, auxquelles s'ajoutent avec l'avifaune, 450 espèces végétales répertoriées. 

A l'extrême sud du Lido, une importante ZNIEFF (Zone Naturelle d'Intérêt Écologique Faunistique et Floral) - classement "Natura 2000", répondra aux attentes des amateurs éclairés. Cet espace reconnu d'importance internationale est classé Réserve Naturelle depuis 1994

Sur la réserve, différents espaces ont été aménagés pour l'accueil du public, notamment le sentier pédestre de "Tombulu Biancu", qui est un parcours d'environ 3 km situé sur la berge de l'étang. 

Histoire :

Cet étang d'origine lagunaire a été formé il y a plus de 6000 ans par le remaniement marin des alluvions du Golo.

Même si l´existence de cette zone humide s´inscrit sur une longue période, son histoire débute réellement durant l'antiquité. En effet, Marius fonde une colonie romaine constituée de vétérans de la légion vers 100 av. J.C. dans le but de contrôler l'île. Il base sa colonie au sud de l´étang. 

Cette vaste étendue d´eau constituait sûrement un grand port bien abrité des vents d´Est.

C´est sur une partie des ruines romaines de Mariana que fut édifiée la cathédrale Santa Maria Assunta au cours du IXème siècle, toujours au sud de l´étang : elle fut consacrée par l´archevêque de Pise en 1119.

Après la chute de l´empire romain, la ville de Mariana disparaît et la zone humide est abandonnée à cause de la malaria véhiculée par les moustiques anophèles. 

Au XVIème siècle, les Génois tentent de mettre en valeur la zone humide et font de l´étang de Biguglia un comptoir commercial où l´activité piscicole a une importance majeure.

Le fortin de l´île des pêcheurs, situé dans la partie nord de l´étang, sera l´enjeu de la bataille d´Ischia Nuova en 1558 entre Génois et Français

Au cours des siècles qui suivent ces épisodes militaires, de nombreux travaux sont entrepris pour assainir l´étang (assèchements, creusements de canaux de drainage, etc.). 

C´est seulement au cours du XXème siècle qu´une solution anti-vectorielle sera mise en place par les américains pour éradiquer le paludisme (1943/1944).

Informations & contact

20620 Biguglia

GPS : 42.625556, 9.464489

Galerie photo
Localisation

Newsletter #exploremaranagolo

Recevez nos idées de séjour et événements à venir