loader
La ville romaine

La ville romaine

La création de la colonie

La première agglomération connue aujourd’hui sur le territoire de Mariana se situe sur les hauteurs du site d’I Palazzi et date du IIIème siècle av. J.-C. Vers 100 av. J.-C., une colonie de citoyens romains fut créée à Mariana. Elle prit le nom de son fondateur, le général Caius Marius. Mariana semble érigée sur un terrain vierge de construction urbaine. Son territoire s’étendait dans la plaine littorale, à la frontière du territoire du peuple corse des  Vanacini, Cette agglomération bénéficiait d’une position privilégiée au cœur de la plaine côtière de la Marana, à proximité de l’embouchure du fleuve Golo et de l’étang de Biguglia, et à moins de trois kilomètres de la mer. Tous les éléments étaient ici réunis pour faire de Mariana un pôle économique, une plaque tournante pour les échanges commerciaux entre la Corse et l’Italie toute proche, ainsi qu’avec le reste du monde méditerranéen. Aux IIème-IIIème siècle de notre ère, la ville s’étendait sur environ 18 hectares.

Le quartier sud

Les vestiges aujourd’hui visibles appartenaient à un quartier situé au Sud de la cité. Ce dernier s’organisait autour d’une voie orientée est-ouest : le decumanus. Elle était bordée de portiques pour se protéger de la pluie ou des fortes chaleurs.Le long de cette voie, s’ouvraient des résidences confortables, les domus, dont l’entrée était parfois magnifiée par des colonnes. Certaines possédaient des sols mosaïqués aux sujets divers comme celui, retrouvé sur le site, des quatre saisons.Le site est riche aussi d’un quartier qui présente des activités artisanales et commerciales. Il est formé de nombreuses boutiques, tavernae, de deux pièces: une pour recevoir les clients et la seconde pour stocker les produits. A l’arrière de celles-ci, les archéologues ont découvert un marché clos, macellum, soutenu par des piliers en briques.

Vestiges invisibles

De nombreux vestiges ont été découverts autour de la ville et ont ensuite été recouverts. C’est notamment le cas pour les aires funéraires romaines qui étaient implantées à la lisière de la ville, le long de voies qui desservaient la proche campagne et les installations agricoles. Le sanctuaire de Mithra, fouillé en 2017, est situé près de l’actuel entrée du site archéologique. Une grande partie des objets qui y ont été découverts seront exposés dans le futur musée.

Informations & contact

20290 Lucciana

GPS : 42.547134, 9.417275

Galerie photo
Localisation

La newsletter #OTIMG

Recevez nos idées de séjour et événements à venir