loader
MARIANA CITE ROMAINE

Site archéologique romain

Au sud de la cathédrale médiévale « A CANONICA », des vestiges de constructions de briques rouges, bordent la voie à portiques Est ouest ( Décamus Maximus ) esquissant la trame de ce qui fut un quartier à vocation mixte d’habitations et négoces. Ces éléments, pour l’essentiel datables du 1er au 3e siècle après J.C comportent pour la partie visible au pied de «A Canonica» des emplacements de demeures praticiennes (DOMUS) qui font face à la basilique paléochrétienne évoquée ci-après. Au sud de celle-ci et de son baptistère, divers alignements de maçonneries seraient le siège de négoces artisanaux et d’un petit marché couvert. Les recherches en cours au sud et à l’ouest de la basilique ont mis à jour respectivement un élément de mosaïque blanche et noire, sol d’une habitation détruite lors de la réalisation de l’édifice religieux et une grande construction en cours de fouilles. La voie antique menait à des constructions à vocation d’entrepôts découvertes en bordure du fleuve, au nord ouest ont été localisés des thermes et divers édifices publics. Ce premier ensemble pourrait constituer la limite sud de la cité de MARIUS qui, par ailleurs s’étendrait au nord de la cathédrale en des lieux où, les récentes prospections auraient permis de localiser, outre les limites ouest et les murs d’enceinte, le forum et divers quartiers urbanisés. La diversité du mobilier archéologique découvert au cours des campagnes menées jusqu’à ce jour, laisse supposer une occupation effective jusqu’au XVIe siècle. Cet ensemble intègrera dans un proche avenir la future unité muséographique qui sera réalisée en limite nord de Mariana.

Informations & contact

20290 Lucciana

GPS : 42.53829, 9.508171

Toute l'année

Entrée libre / gratuite

Galerie photo
Localisation

Newsletter #exploremaranagolo

Recevez nos idées de séjour et événements à venir